Gestion du système de fichiers sous Linux

Exercices

  1. Se placer dans le répertoire /tmp.
    cd /tmp
  2. Stocker la valeur actuelle de umask dans la variable d'environnement OLD_UMASK.
    OLD_UMASK=$(umask)
  3. Changer votre umask pour que les nouveaux fichiers que vous créez ne puissent pas être lus par other.
    umask 027
  4. Créer un nouveau fichier nommé /tmp/test_umask avec la commande "touch".
    touch /tmp/test_umask
  5. Vérifier les permissions du nouveau fichier créé.
    ls -al /tmp/test_umask
  6. Changer les permissions du nouveau fichier pour que personne ne puisse l'écrire.
    chmod a-w /tmp/test_umask
  7. Essayer de copier un texte tapé au clavier dans le fichier /tmp/test_umask.
    impossible car verrouillé
  8. Remettre umask à sa valeur originale contenue dans la variable OLD_UMASK.
    umask $OLD_MASK
  9. Revenir au répertoire courant en vigueur au début de l'exercice.
    cd
  10. Renommer le fichier /tmp/test_umask en ~/test_umask_old.
    mv /tmp/test_umask ~/test_umask_old
  11. Changer la protection du fichier ~/test_umask_old pour pouvoir écrire dessus (sans donner à d'autres utilisateurs la possibilité de le faire).
    chmod u+w ~/test_umask_old
  12. Créer et tester un lien symbolique nommé ~/test_link pointant sur ~/test_umask_old.
    ln -s ~/test_umask_old ~/test_link
  13. Changer les permissions du fichier ~/test_umask_old pour qu'il ne puisse plus être lu par personne.
    chmod a-r ~/test_umask_old
  14. Essayer d'afficher le contenu de ~/test_link.
    cat ~/test_link
  15. Créer en une seule commande le répertoire /tmp/test_dir/part_1.
    mkir -p /tmp/test_dir/part_1
  16. Déplacer ~/test_link et ~/test_umask_old dans /tmp/test_dir/part_1.
    mv ~/test_link ~/test_umask_old /tmp/test_dir/part_1
  17. Déterminer l'espace disque occupé par le répertoire /tmp.
    du -s /tmp
  18. Détruire en une seule commande le répertoire /tmp/test_dir/ et tout son contenu.
    rm -fr /tmp/testdir

Modifié le: lundi 15 juillet 2013, 23:30