« Queer » – ce mot a connu une transformation radicale de l’injure homophobe qu’il exprimait au début du 20èmesiècle à désigner aujourd’hui de façon affirmative un nouveau champ d’étude qui est reconnu largement comme partie intégrante des études culturelles dans les universités. Qu’est-ce qui s’est passé entre-temps ? Comment les connotations d’un mot peuvent être transformées pour initier d’autres significations et de nouvelles réalités ? Quel rôle ont joué la littérature et la fiction aux côtés des manifestations et mouvements activistes pour la théorie queer?  

 

Le cours explore ces questions entre expériences de vie quotidienne et imaginaire culturel à l’aide de différentes sortes de textes, théoriques et littéraires, ainsi que de travaux artistiques. Nous allons aborder des sujets tels que la performativité, la (ré-)écriture d’histoires, les politiques du corps, le rôle des affects, l’idée d’une pédagogie engagée, d’un savoir situé et de la parenté écologique.

 

Au delà de la critique des identités sexuelles hétéro-normatives, la pensée queer et les études de genre proposent des outils pour contrer les modes de pensée habituels, binaires, linéaires et hiérarchisants. Nous allons nous demander où émergent des stratégies de dénormalisationaujourd’hui et quelles pratiques du queerings’inventent ou s’approprient par des artistes.