Histoires de l’art : Art contemporain I

 

INTITULÉ DU COURS : Qu'était l'art contemporain : Les avant-gardes 

ANNÉE : 2020-2021

ENSEIGNÉ PAR : Federica Martini 

NIVEAU D’ÉTUDES BACHELOR : 1a et 1b

SEMESTRE : Automne et printemps 

MODULE(S) : F1 (automne) / F6 (printemps)

 

A. DESCRIPTIF DU COURS

« Toute l'histoire est une histoire contemporaine : non pas au sens ordinaire du terme, où l'histoire contemporaine signifie l'histoire du passé relativement récent, mais au sens strict : la conscience de sa propre activité telle qu'on l'exerce effectivement. » - John Berger, G., 1972 

Ce cours propose une introduction aux histoires de l’art moderne et contemporain en résonance avec les pratiques artistiques ultra-contemporaines. Il porte une attention spécifique aux avant-gardes internationales entre 1905 et 1930 selon une chronologie parfois non-linéaire. Ceci afin de vérifier les persistances et relectures des questionnements propres aux avant-gardes par les pratiques artistiques du XXIe siècle. 

Nous observerons l’élaboration des « -ismes » et les bouleversements récurrents de la notion d’art suscités par les positions esthétiques des expressionnistes, futuristes, constructivistes, Bauhaus, dadaïstes et surréalistes. Il s’agira également d’aborder le rôle des institutions, des acteurs_trices du système de l’art et de leurs réseaux dans la préfiguration des scènes artistiques globalisées d’aujourd’hui. L’accent sera mis sur les positions artistiques individuelles et collectives, l’esprit de réseaux et l’expérimentation transdisciplinaire propre aux différents mouvements artistiques. Nous observerons les œuvres ainsi que leurs documentation – manifestes, concepts, pratiques d’exposition, textes d’artistes et critiques, correspondances.

En collaboration avec Christophe Fellay, des sessions d’écoute préciseront la dimension transdisciplinaire des expérimentations artistiques visuelles, avec une contextualisation des pratiques sonores contemporaines (par chronologie ou esprit) aux mouvements étudiés. Au premier semestre, des interventions de Laurence Schmidlin, historienne de l’art et conservatrice art moderne et contemporain au MCBA de Lausanne et Kornelia Imesch Oeschlin, Professeure d’histoire de l’art contemporain à UNIL, nous donnerons un aperçu des recherches en cours autour des pratiques artistiques du XXIe siècle. Les interventions du semestre 2 seront communiquées pendant l’inter-semestre.

Bibliographie :

Philippe Dagen et Françoise Hamon, Epoque contemporaine, XIXe-XXIe siècles, Paris, 

Flammarion, 2011.

Béatrice Joyeux-Prunel, Les Avant-gardes artistiques. Une histoire transnationale : 1918-1945, Paris, Gallimard, 2017. 

Richard Meyer, What was contemporary art?, Cambridge, Ma., The MIT Press, 2013.

Griselda Pollock, Differencing the canon: feminist desire and the writing of art's histories, Londres, Routledge, 1999.

Lea Vergine, L’Autre moitié de l’avant-garde: 1910-1940: femmes peintres et femmes sculpteurs dans les mouvements d’avant-garde historiques, Paris, Des Femmes, 1982.

Elvan Zabunyan, Black is a Colour, Dijon, Les Presses du réel, 2004. 

B. Objectifs :

Une participation active est demandée dans le cadre de ce cours. L’étudiante et l’étudiant effectuent ainsi à leur tour des recherches sur les travaux des artistes discuté.e.s. De la sorte, les cours combinent séminaire et présentations des étudiant·e·s. Les supports sont également diversifiés et prennent essentiellement la forme d’images projetées, de documents écrits distribués ainsi que de documents filmés et sonores. 

 

C. Approche pédagogique : 

Il s’agit de construire le vocabulaire et la capacité d’analyse (visuelle, spatiale, textuelle, performative, sonore) nécessaires à l’élaboration d’un discours personnel portant sur les pratiques artistiques et à se situer dans l’histoire du système de l’art.

 

D. Évaluation :

  • Exigences : les étudiant.e.s devront rédiger une analyse d’œuvre à partir d’une liste proposée au cours du semestre. Cet écrit sera également la base pour une présentation orale à la classe à la fin du semestre.
  • Critères d’évaluation : respect des données.
  • Remédiation : un travail complémentaire sera exigé en cas d’insuffisance dans le travail de fin de semestre 

 

E. Calendrier :

Se référer aux semainiers

 

F. Date d’élaboration du descriptif : 

25 juillet 2020