Le module est consacré d’une part à une analyse systématique des enjeux que le vieillissement des individus et des sociétés pose au travail social ; d’autre part à l’étude et évaluation d’un ensemble de dispositifs et d’interventions visant à répondre à ces enjeux, notamment du point de vue de leur potentiel d’innovation ; ces deux volets étant en interaction.

Ces enjeux et les réponses qui leur sont apportées concernent notamment :

  • La précarité économique et sociale ;
  • Le vieillissement de publics « traditionnels » du travail social (personnes en situation de handicap, personnes migrantes…) ;
  • Les besoins en soin et accompagnement ;
  • La reconfiguration du champ du travail social et l’apparition de nouvelles professions ou secteurs d’activités ;
  • Le développement de nouvelle formes d’habitat et d’habiter ;
  • Les processus d’intégration ou de mise à l’écart et des discriminations des personnes vieillissantes ;
  • La revendication / promotion des droits, de la participation et de l’autonomie des personnes âgées.

Dans ce cadre, une attention particulière sera apportée à l’examen :

  • Des contextes (mutations démographique, persistances et transformations des liens sociaux et des parcours de vie, continuité et changements culturels, réformes et nouveaux modes de penser et de faire des politiques sociales) dans lesquels prennent place ces « enjeux » et « réponses » et aux contraintes et opportunités qui en découlent ;
  • Des publics « anciens » et « nouveaux » du travail social, leurs expériences du vieillissement et de ses enjeux, leurs différentes manières d’y faire face, leurs actions individuelles ou collectives pour s’adapter à leur situation ou la changer.