La recherche-intervention (R-I) peut contribuer, avec les acteurs concernés (collectifs, organisationnels), à concevoir, à piloter et à améliorer tant des politiques sociales sectorielles, des dispositifs institutionnels, des projets répondant à des besoins sociaux, que des interventions ordinaires ou innovantes. Au travers de la conception collective d’une esquisse de R-I ou/et d’une évaluation, il s’agit de :

  • S’exercer à identifier et à articuler les contraintes et ressources des contextes, les enjeux des situations, les logiques des acteurs, leurs objectifs et leurs implications dans la R-I
  • Mobiliser les fondements théoriques, les spécificités épistémologiques et éthiques de la R-I et de l’évaluation
  • Délimiter le rôle et le positionnement spécifique d’intervenant·e chercheur·e, approfondir l’instrumentation et les diverses méthodologies nécessaires aux processus en jeu dans une R-I (notamment scientifique et partenarial).